Emploi

Chiffres > Emploi

Le marché du travail

L'ICB a souhaité développer sa propre étude du marché du travail et il a accompli son objectif. Désormais, l'institut s'engage à fournir chaque année une actualisation des données statistiques afin de pouvoir suivre ses différentes évolutions. L'ICB est actuellement en train d'évaluer l'impact de la crise du COVID-19 sur ce marché. Retrouvez ci-dessous un condensé de nos principales conclusions. 

Le secteur en général

En 2019, Le secteur privé de l'autobus et de l'autocar comptait 447 entreprises et employait 11.588 chauffeurs, répartis au sein de ses différents sous-secteurs (secteur régulier, spécialisé et occasionnel).

Le secteur possède de plus en plus de chauffeurs âgés de plus de 55 ans 

Au fil des années, le secteur privé de l'autobus et de l'autocar a tendance à prendre de l'âge et cela ne va certainement pas s'inverser à court-terme. Effectivement, entre 2008 et 2019, l'âge moyen de nos chauffeurs a progressé de 4 ans, pour s'établir à 51.5 ans en 2019. Si le secteur se fait de plus en plus vieillissant, c'est parce que 26% des nouvelles recrues ont plus de 55 ans et que les chauffeurs de moins de 55 ans sont de moins en nombreux à vouloir rejoindre nos équipes. De fait, l'âge moyen des chauffeurs entrants est de 47 ans.

Le secteur est principalement masculin et s'enrichit par ses différentes nationalités  


Entre 2008 et 2019, le pourcentage de conductrices a très faiblement évolué et fluctue autour de 11 %. Cependant, nous soulignons une plus grande diversité concernant la nationalité de nos chauffeurs. En 11 ans, même si la majeure partie de nos chauffeurs sont belges, la part de nos chauffeurs issus d'autres pays a presque doublé.

Le secteur se traduit par davantage de contrats temps plein 

Les contrats temps plein et temps partiel représentent respectivement 70% et 30% de l'ensemble des contrats. Cependant, on peut mettre en évidence que la proportion de contrats temps plein dont le nombre de jours de travail prestés est supérieur à 225 jours/an est en diminution alors que la proportion de contrats temps partiel dont le nombre de jours de travail prestés est supérieur à 150 jours/an est en augmentation. Cela signifie donc que certains chauffeurs travaillent de moins en moins à temps et de plus en plus à temps partiel. En conséquence, le nombre d'équivalent temps plein du secteur s'établi à 7389.

Retrouvez ci-dessous le résultat de nos analyses