Classification Professionnelle

Personnel de Garage > Classification Professionnelle

La classification professionnelle du personnel de garage est fixée dans la convention collective du 29 avril 2014.[1]

Le personnel de garage est classé en dix catégories en fonction de l'activité principale dont relèvent les tâches exécutées, de la nature des travaux effectués, de la capacité professionnelle et du degré d'autonomie dans l'exécution des tâches qui leur sont confiées.

A ces catégories correspondent des fonctions de référence. Celles-ci constituent l'étalonnement qui servira à attribuer une catégorie professionnelle à des fonctions existantes, de nouvelles fonctions ou des fonctions modifiées dans les entreprises ressortissant sous la Commission Paritaire des Entreprises de Garage.

Ces fonctions de références sont différentes selon l'activité de l'entreprise.

Ci-dessous une énumération est faite des fonctions de référence en fonction des différentes activités des entreprises.

Catégorie A.1.

L'ouvrier de la catégorie A.1. ne doit posséder ni connaissance spéciale, ni expérience, ni aptitude physique particulière. Il ne lui faut aucune formation spécifique et il exécute les travaux les plus simples ne requérant que l'application de consignes d'exécution. Il n'exécute en outre aucune autre tâche que :

  • pompiste
  • laveur
  • portier

Catégorie A.1.1.

Appartient à la catégorie A.1.1. l'ouvrier tel que décrit au point A.1. et qui compte 10 ans d'ancienneté dans l'entreprise.

Catégorie A.1.2.

Appartient à la catégorie A.1.2. l'ouvrier tel que décrit au point A.1. et qui compte 20 ans d'ancienneté dans l'entreprise.

Catégorie A.2.

L'ouvrier de la catégorie A.2. ne doit posséder ni connaissance spéciale, ni expérience, ni aptitude physique particulière. Il ne lui faut aucune formation spécifique et il exécute les travaux les plus simples ne requérant que l'application de consignes d'exécution. Sont rangés dans cette catégorie :

  • le balayeur
  • le veilleur de nuit
  • le laveur de pièces
  • le lustreur de voitures neuves
  • l'aide-monteur de pneus
  • le chauffeur

Catégorie A.2.1.

Appartient à la catégorie A.2.1. l'ouvrier tel que décrit au point A.2. et qui compte 10 ans d'ancienneté dans l'entreprise.

Catégorie A.2.2.

Appartient à la catégorie A.2.2. l'ouvrier tel que décrit au point A.2. et qui compte 20 ans d'ancienneté dans l'entreprise.

Catégorie B.1.

Les fonctions de référence suivantes font partie de la catégorie B.1. pour les activités suivantes :

  • voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers < 3,5 tonnes : aide-mécanicien ;
  • véhicules utilitaires et poids lourds à partir de 3,5 tonnes : aide-mécanicien ;
  • logistique et magasin : aide-magasinier ;
  • carrosserie : préparateur peintre et préparateur tôlier ;
  • montage de pneus : monteur de pneus ;
  • fastfitter : fastfitter junior.

Catégorie B.2.

Les fonctions de référence suivantes font partie de la catégorie B.1. pour les activités suivantes :

  • voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers < 3,5 tonnes : mécanicien d'entretien ;
  • motocycles, vélomoteurs et scooters : mécanicien d'entretien ;
  • véhicules utilitaires et poids lourds à partir de 3,5 tonnes : mécanicien d'entretien ;
  • dépannage : remorqueur < 3,5 tonnes ;
  • montage de pneus : monteur-réparateur ;
  • fastfitter : le fastfitter monteur.

Catégorie C.1.

Les fonctions de référence suivantes font partie de la catégorie C.1. pour les activités suivantes :

  • voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers < 3,5 tonnes : mécanicien ;
  • motocycles, vélomoteurs et scooters : mécanicien ;
  • véhicules utilitaires et poids lourds à partir de 3,5 tonnes : mécanicien ;
  • logistique et magasin : magasinier ;
  • dépannage : dépanneur ;
  • carrosserie : tôlier et peintre ;
  • fastfitter : le fastfitter électronique.

Catégorie C.2.

Les fonctions de référence suivantes font partie de la catégorie C2 pour les activités suivantes :

  • voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers < 3,5 tonnes : spécialiste ;
  • véhicules utilitaires et poids lourds à partir de 3,5 tonnes : spécialiste ;
  • logistique et magasin : magasinier en chef ;
  • dépannage : remorqueur-embarqueur (tous tonnages) ;
  • carrosserie : constructeur en carrosserie et carrossier-réparateur.

Catégorie D.1.

Les fonctions de référence suivantes font partie de la catégorie D.1. pour les activités suivantes :

  • voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers < 3,5 tonnes : technicien ;
  • motocycles, vélomoteurs et scooters : technicien ;
  • véhicules utilitaires et poids lourds à partir de 3,5 tonnes : technicien ;
  • dépannage : technicien mobile (patrouilleur).

Catégorie D.2.

Les fonctions de référence suivantes font partie de la catégorie D.2. pour les activités suivantes :

  • voitures de tourisme et véhicules utilitaires légers < 3,5 tonnes : le technicien hors catégorie ;
  • véhicules utilitaires et poids lourds à partir de 3,5 tonnes : le technicien hors catégorie.

La définition des fonctions de référence est reprise en annexe à la convention collective de travail 22 avril 2010. Elle est également disponible auprès du secrétariat de l'ICB ou de la FBAA.

Renseignements :

ICB
Avenue de la Métrologie 8-1130 Bruxelles
Tel. 02/245.90.53
info@icb-institute.be - www.icb-institute.be


FBAA
Avenue de la Métrologie 8-1130 Bruxelles
Tel.02/245.35.70
info@fbaa.be - www.fbaa.be

[1] Convention collective de travail du 29 avril 2014 en matière de classification professionnelle.